Elaine Vianna, Brésil, -30kg

As vezes temos que lembrar de onde viemos pra nunca mais voltar. Ninguém nasceu para sofrer, não quero mais voltar pra onde fui o infeliz. Foi difícil achar uma foto dessa época ,pois não gostava de aparecer, sempre que me via nas fotos só olhava defeitos e acabava excluindo. Hoje só vejo resultados, resultado de 3anos de perseverança, de mudanças. Dessa vez consegui sem remédios que me fizeram perder a vesícula e me deu uma endometriose de presente. Hoje consigo subir escadas, correr, e comprar roupas que me sirvam. A perda de peso não só me trouxe autoestima mais me deu muitas amizades, amizades sinceras, cada uma com seu lugar aqui no meu coração. Obrigada a todas vcs que sem me conhecer pessoalmente sempre me incentivou a proceguir, a conquistar esses -30kg. Obrigada @drpierredukan pelo seu método que mesmo criticado por muitos, foi o que me fez chegar até aqui quando eu não tinha mais esperança. Que Deus abençoe a todas e vamos que vamos que a luta ainda continua.???

Parfois, nous devons nous rappeler d’où nous venons, ne jamais revenir. Personne n’est né pour souffrir, je ne veux pas retourner là où j’étais le malheureux. Il était difficile de trouver une photo de cette époque, car je n’aimais pas apparaître, chaque fois que je voyais les photos ne regardaient que les défauts et finissaient par l’exclure. Aujourd’hui, je ne vois que des résultats, le résultat de 3 années de persévérance, de changements. Cette fois, je me suis retrouvé sans médicaments qui m’ont fait perdre ma galle et m’a donné l’endométriose comme un cadeau. Aujourd’hui, je peux monter des escaliers, courir et acheter des vêtements qui me conviennent. Non seulement la perte de poids m’a apporté de l’estime de soi, mais elle m’a donné beaucoup d’amitiés, d’amitiés sincères, chacune ayant sa place ici dans mon cœur. Merci à vous tous qui, sans me rencontrer personnellement, m’ont toujours encouragé à poursuivre, à conquérir ces -30kg. Merci @drpierredukan pour votre méthode qui a même été critiquée par beaucoup, c’est ce qui m’a fait arriver ici quand je n’avais plus d’espoir. Que Dieu les bénisse tous et allons-y, que le combat continue. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *